Interrupteur en porcelaine

Les interrupteurs de porcelaine, un peu comme les radiateurs en fonte, avaient disparu de nos intérieurs. Le plastique régnait en nouveau roi de la déco et seuls comptaient le coût et la fonctionnalité. Legrand, HAGER et autres producteurs de masse avaient gagné. Les grandes marques lançaient des gammes d’interrupteurs pompeusement étiquetées «interrupteur haut de gamme» pour se démarquer de productions chinoises soit disant cheap. Et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. La messe était dite.

Mon artisan électricien

Mon électricien installateur était catégorique : «c’est vous qui voyez, pour les interrupteurs et les prises, soit vous prenez du bas de gamme chinois, soit vous prenez du Legrand.» C’était pourtant un véritable artisan grisonnant aux mains noueuses exhalant un parfum de Gauloise blonde qui attestait de son authenticité. Pas le genre à céder à la modernité. Mais justement, cela fait trop d’années que le plastique n’est plus moderne. Qu’il s’est imposé comme une évidence même auprès des artisans les plus anciens. Il faudrait être né entre les deux guerres et avoir commencé à œuvrer dans le bâtiment à la libération pour avoir connu les vrais interrupteurs de porcelaine de l’époque où Legrand produisait encore de la porcelaine de Limoge. Même roche de la retraite mon artisan électricien n’est quand même pas de cette génération oubliée. Alors il me propose le top du top. Du Legrand 100% plastique.
Il ne me restait plus qu’à signer en bas de la page du devis et ma nouvelle salle de bains serait superbement équipée d’interrupteurs et de prises aux normes qui dureraient des générations… Mais à quoi bon avoir des interrupteurs fiables faits pour durer s’ils sont laids comme des poux ?
Alors j’ai ruminé. Mon mauvais caractère a refait surface. Surtout je n’ai pas aimé la façon hautaine dont cet homme parlait des Chinois. Non que je voue une affection particulière pour les chinois et leur productions. Mais, bon, je n’apprécie pas non plus que l’on dénigre ceux qui sont loin au prétexte que les fleurons de notre industrie seraient plus vertueux. Bref, passons. J’ai cherché. Et j’ai fini par trouver. Un marque de matériel électrique qui correspond à ce dont j’ai envie. Qui produit en quantités raisonnables. Qui est en Catalogne (ou en Espagne pour les moins régionalistes). Qui limite l’usage du plastique au strict nécessaire. Et qui sait néanmoins proposer des produits robustes aux normes de sécurité actuelles.

Interrupteurs et prises Do It Yourself ?

Quand on sait le temps que je mets à changer une ampoule quand ma belle me signale qu’uriner dans le noir c’est pas top, autant dire que ce n’est pas demain la veille que toutes nos prises électriques et nos interrupteurs seront remplacés par des Fontini de porcelaine !

Mais à cœur vaillant rien d’impossible. Rendez vous donc dans quelques semaines pour la visite de notre chez nous nouvellement équipé de matériel électrique délicieusement vintage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *